Les points clés à retenir avant toute demande de crédit professionnel

Le crédit professionnel est destiné aux PME, PMI, TPE, commerçants, artisans et travailleurs indépendants. Le prêteur, comme la banque, finance un investissement professionnel pour un bien matériel ou immatériel. Il est à noter qu’il existe certains points essentiels à retenir avant de procéder à une demande de crédit professionnel.  La simulation d’un prêt professionnel, présentée ici, vous aide à déterminer à l’avance la somme dont vous pourriez bénéficier.

Aperçu rapide du crédit professionnel

Le crédit professionnel représente un groupe de plusieurs formes de prêts spécifiques. L’entreprise possède alors le droit de demander un prêt bancaire à titre de crédit classique, de factoring (ou affacturage) ou de crédit de trésorerie (ou leasing). La taille et le statut de l’entreprise sont les deux critères à prendre en considération pour l’octroi d’un crédit professionnel.

Une entreprise peut demander un crédit professionnel dans 4 cas bien définis. Cela peut être pour une acquisition de matériels. Si l’entreprise a un besoin en matière de locaux professionnels, elle peut aussi demander un prêt professionnel. Il en est de même pour un besoin  trésorier ou une acquisition de véhicule professionnel.

Les points importants à considérer avant de demander un prêt professionnel

La banque minimise toujours les risques en matière de non remboursement. Il est alors important de savoir la convaincre pour qu’elle accorde le prêt. Tout cela nécessite de la rigueur dans la phase de préparation. De cette manière, le projet sera solide et positif et le prêt sera accordé sans problème. Ainsi, les points suivants sont essentiels pour réussir :

  • Une situation financière solide: Certes, si vous êtes à la tête d’une entreprise, c’est que vous avez une bonne situation financière, mais cela n’est pas suffisant aux yeux de la banque. En effet, la situation financière de la société doit être la plus solide possible afin de pouvoir couvrir les 30% du montant total du besoin au minimum. De plus, l’entreprise est aussi obligée d’avoir une garantie pour la couverture du montant exigé.

La banque vérifiera le justificatif du montant souhaité. Elle étudiera aussi la pertinence de l’opération en tenant compte de la stabilité financière de la société. Entre autres, elle étudiera la finalité du prêt professionnel. Enfin, la banque vérifiera l’existence et la solidité des garanties apportées en contrepartie. Bref, vous devez démontrer à la banque que vous serez apte de procéder au remboursement du montant emprunté.

  • La cohérence et le réalisme du projet: Le projet que vous soumettez à la banque dans le but de bénéficier d’un prêt doit faire l’objet d’une étude approfondie. En effet, le montant que vous demandez doit être en cohérence avec le projet que vous voulez réaliser. En parallèle, vous devez vous assurer du réalisme de votre projet. Ainsi, évitez de viser trop haut ou de trop rêver si vous avez encore des doutes.
  • La rentabilité de votre projet: Vous devez veiller à ce que le projet soit rentable. Il est nécessaire de penser aux prévisions de croissance et aux moyens prévus à court et moyen terme. Sachez que si votre projet n’est pas solide ou s’il présente une charge supplémentaire pour l’entreprise, il n’est point essentiel de le mettre en œuvre.
  • Les compétences des porteurs du projet: Il est aussi du devoir du leader de choisir les personnes à placer en tête du projet. Elles doivent avoir les compétences requises afin de mener à bien le projet. dans le cas contraire, le projet est tout de suite voué à l’échec avant d’avoir vu le jour.

Un crédit professionnel offre à l’entreprise la chance de mieux se développer ou de réaliser des projets. Il faut seulement veiller à ce que tout soit bien mis en place avant de déposer la demande à la banque.